Un test d’Artrage

Etant de nature curieuse, j’aime bien tester différents logiciels pour mes illustrations, en espérant être agréablement surprise.
Voici donc un bref survol d’Artrage sur lequel j’ai esquissé brièvement une illustration-test, et mes premières constatations.


1. La disposition des outils en éventail et en images, qui rappelle celle de Sketchbook d’Autodesk, change agréablement des standards de Photoshop et consorts. Simple d’utilisation, peut-être un léger manque de précision lors du choix de la taille d’outil pour les maniaques du pixel exact.

2. Stickers et stencils (pochoirs) relèvent, à mon sens, du gadget superflu. Je ne dis pas qu’on ne peut pas trouver une utilisation, puisqu’on peut créer ou importer des formes de pochoirs ou des images à coller… Pas pour moi, cela dit.

3. La palette est en éventail elle aussi mais on peut choisir de la voir autrement (cinq ou six manières différentes). J’ai bien aimé le petit nuancier aussi, plus utile pour une illustration ou un projet plus poussé que mon dessin de test cela dit.

4. La fenêtre des calques est on ne peut plus classique mais pas très fluide je trouve, lorsqu’on veut déplacer la place de ses calques. La manière de régler l’opacité en ‘camembert’ manque également de précision (bien qu’on puisse entrer une valeur numérique en double-cliquant dessus), mais là encore pas très pratique.

5. La palme de la fenêtre (de l’outil ?) la plus superflue… Pas très intuitif pour transformer ou de déplacer un objet/un calque.

6. Le menu du haut, classique aussi. De manière générale je trouve l’interface claire et aérée, agréable.

Malgré ses petits défauts d’ergonomie j’aime beaucoup ce soft, ne serait-ce que pour le rendu des textures choisies (peinture épaisse, dilution de l’aquarelle, crayonné -seule la craie est peu réaliste, trop appuyée et brillante) et les possibilités qu’il offre. Et ça change les habitudes et oblige à travailler différemment, ce qui est toujours intéressant. La prochaine fois, je vous parle de son copain/concurrent de chez Autodesk.

Et vous, vous l’avez testé ? qu’en pensez-vous ? 

8 comments

  1. Ben en fait, pour moi, le point fort de ce logiciel c’est qu’il est sur l’ipad, et que donc on peut redécouvrir le plaisir de dessiner/peindre avec ses doigts! lol mais il faut un ipad huhu

    1. Lol oui mais on ne peut pas dire que le seul point fort d’un logiciel est d’être sur iPad 😉 indépendamment des OS il est bien, je trouve. Ce n’est pas la seule appli pour dessiner avec les doigts sur iPad cela dit 🙂

  2. bonjour
    ah ben j’avais pas remarquer que vous étiez la créatrice de la page « salon blogueuses 974 », je ne sais pas si vous avez vu mon message sur hellocoton donc je me permet de vous le demander ici (je ne trouve pas votre boite mail), donc si ça vous tenterai de nous rejoindre sur le fanzine antillais Kalbass?
    http://kalbass-97.blogspot.com/

    1. Bonsoir, je ne suis pas la créatrice du Salon des blogueuses 974, j’en fais juste partie 🙂 je transmets le message à celles qui seraient intéressées aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge