Comment trouver un logement étudiant sur Montpellier ?

S’installer dans une nouvelle ville et chercher un logement étudiant n’est pas toujours chose facile lorsqu’on est en pleine découverte de la ville en question. En France, le prix du logement varie en fonction de plusieurs facteurs : la région, la ville, les différents arrondissements de la ville et les subdivisions de cette même ville.

La meilleure des méthodes est de commencer par une petite recherche sur internet afin d’avoir une idée des prix des logements dans la ville où vous voulez vous installer. Si vous vous demandez comment vous y prendre pour trouver un logement étudiant à Montpellier, vous êtes au bon endroit.

Les possibilités envisageables pour un logement étudiant

Vous avez plusieurs choix parmi les logements proposés et qui se résument à :

La location privée traditionnelle

Pour ce genre de location, Seloger.com et Leboncoin.fr sont les meilleurs sites d’annonce. Ces deux sites diffusent des annonces d’agences immobilières. Il est recommandé de bien faire ses recherches et ne pas se précipiter afin d’éviter les marchands de listes qui vendent des listes d’offres de logement à des prix très élevés.

Les résidences étudiantes et universitaires

Les résidences universitaires sont la meilleure alternative pour les personnes ayant un budget assez restreint, elles proposent des chambres qui ne dépassent souvent pas les 200 euros par mois, les boursiers y sont prioritaires.

Le foyer étudiant

Les foyers étudiants, présents dans les grandes villes (Lille, Lyon, Nantes par exemple, permettent de trouver une chambre à moindre coût, mais ils sont très demandés, il faut donc s’y prendre le plus tôt possible. Ils ne sont pas mixtes et ils exigent d’adhérer à un certain règlement, tel que de ne pas rentrer tard le soir, ne pas recevoir d’amis, etc. Ils coûtent dans les 500 euros par mois approximativement, et la pension complète ou la demi-pension est comprise.

Chez un particulier

L’autre alternative est de chercher une chambre chez un particulier, et ainsi, vous n’aurez pas à vivre seul dans un logement ni à le gérer tout seul.

La colocation

Opter pour la colocation dans un appartement avec des étudiants est aussi l’une des nombreuses solutions afin de se loger en tant qu’étudiant. Cela vous permettra de ne pas payer trop cher la location, et d’être en bonne compagnie.

Quelle zone choisir pour son logement étudiant à Montpellier ?

Pour commencer, vous devez obtenir un maximum d’informations sur la géographie de la ville et le prix des logements étudiants. Grâce à cette première recherche, vous pourrez identifier les zones auxquelles votre budget vous permet d’accéder. Ensuite, filtrez le résultat des recherches selon les critères que vous estimez primordiaux pour votre logement.

Montpellier est la ville la plus chère de sa région, mais aussi la ville la plus appréciée par les étudiants en tant que le septième pôle universitaire du pays. Par exemple, un studio de 24 m² à Montpellier vous coûtera dans les environs de 400 euros/mois.

Conseils pour trouver son logement étudiant à temps

La recherche d’un logement étudiant est assez difficile, c’est pour cela que nous mettons à votre disposition quelques conseils qui vous seront d’une grande aide :

  • Anticipez au maximum vos recherches ;
  • proposez un dossier complet ;
  • faites attention aux annonces suspectes ;
  • élargissez votre champ de recherche ;
  • vérifiez les aides au logement auxquelles vous êtes éligible.

Recommandations lors des recherches d’un logement étudiant à Montpellier

Premièrement, vous n’êtes pas obligé d’attendre d’être à Montpellier afin de chercher un logement. Vous pouvez très bien formuler vos demandes de chez vous, et ce, qu’il s’agisse de l’obtention d’une chambre dans un foyer, une résidence privée ou une résidence affiliée au CROUS.

Deuxièmement, attention aux mensualités trop attrayantes À Montpellier, comptez 200 euros pour pouvoir bénéficier d’une chambre CROUS et il faudra compter dans les 400 euros pour un studio. En général, il vous sera possible de demander des aides auprès de la Caisse d’allocations familiales ou CAF, dans le but de payer vos loyers.

Troisièmement, privilégiez les logements loués meublés. Ainsi, vous pourrez économiser les frais d’installation et du temps. Quatrièmement, quelle que soit votre situation, ne payez jamais à distance si vous n’avez pas encore signé de contrat formalisant votre location, pour éviter de se faire tromper et de se faire voler son argent.

Enfin, vous n’avez pas besoin de vous acquitter de vos loyers en avance. Préférez le versement du loyer à chaque fin du mois, ainsi vous aurez une certaine assurance dans votre logement vis-à-vis du propriétaire, peu importe les imprévus que vous pourriez rencontrer durant le mois dans le logement.