Tout savoir sur les piscines d’intérieur

Envie de se baigner hiver comme été ? Pourquoi ne pas alors installer une piscine d’intérieur ? Parfaite pour se ressourcer et se détendre, cette piscine s’intègre immédiatement et parfaitement aux intérieurs pour devenir ainsi, la pièce maitresse de votre maison.

Piscine d’intérieur : quels sont les critères pour l’installer ?

Comme son nom l’indique, une piscine d’intérieur est un bassin spécialement conçu pour les intérieurs. C’est pour cette raison que son installation demande au préalable plusieurs paramètres et critères essentiels. Envie d’installer une piscine d’intérieur chez soi ? N’hésitez donc pas dans ce cas, à consulter dans un premier un professionnel ayant de bonnes connaissances quant aux piscines d’intérieur. Ce dernier en effet vous donnera toutes les informations nécessaires quant à la possibilité ou pas de lancer ce type de gros travaux.

Il faut savoir ainsi que l’installation d’une piscine intérieure doit obligatoirement se réaliser dans une pièce isolée du reste de la maison. Cette dernière doit d’ailleurs disposer de nombreux paramètres principalement en ce qui concerne la ventilation.

La hauteur sous plafond ne doit pas elle aussi, être prise à la légère, puisque plus la hauteur sera importante plus l’humidité sera limitée, mais ce n’est pas tout. L’isolement de la pièce en question est de rigueur pour limiter ainsi :

  • La potentielle propagation de l’humidité dans les autres pièces de la maison,
  • les différentes nuisances phoniques et sonores : qu’elles soient provoquées par l’équipement technique ou encore l’activité des baigneurs,
  • la propagation des fortes odeurs : les produits d’entretien sont effectivement très problématiques au quotidien,
  • la pollution de l’air ambiant.

Ainsi, la meilleure solution pour installer une piscine intérieure est de prévoir son emplacement stratégique au moment même de la conception des plans de la maison. Cela sera pour vous beaucoup plus facile de respecter toutes ses recommandations d’utilisation. Dans le cas contraire, évitez de nuire aux constructions déjà existantes ou encore de déstabiliser les fondations de votre maison. Tâchez donc de procéder à des contrôles réguliers pour garantir la stabilité du bassin ainsi que sa capacité à supporter le futur volume d’eau.

Nous vous conseillons enfin de procéder à l’installation de votre piscine d’intérieur au niveau d’une véranda, beaucoup plus simples à construire et à prévoir. Cette dernière apportera la quantité parfaite de lumière nécessaire et vous permettra ainsi, de lier votre extérieur à la piscine.

A noter cependant, qu’en cas que modification physique (autrement dit l’aspect extérieur) de votre maison, une autorisation ainsi qu’une permission de construire seront de rigueur.

Pourquoi choisir une piscine d’intérieur ?

La piscine intérieure est un luxe qui séduit de plus en plus de personnes. En effet ayant de nombreux avantages considérables, la piscine d’intérieur se démarque de plus en plus notamment chez les personnes ayant de gros budgets. Voici d’ailleurs, pourquoi installer une piscine d’intérieur est un bon investissement :

  • La possibilité de profiter de la baignade toute l’année, que ce soit en hiver ou en été,
  • une sécurité et protection optimale : il est donc beaucoup plus facile de contrôler son accès aux plus petits et éviter par la suite des accidents,
  • valoriser la maison : la construction d’une piscine d’intérieur offre une plus-value considérable.

Il est important de savoir néanmoins qu’une piscine d’intérieur dispose en parallèle plusieurs inconvénients, que voici :

  • La possibilité de souffrir de nuisances sonores à cause des éléments techniques de la piscine : pensez donc à bien isoler votre intérieur,
  • des coûts d’entretien relativement élevés par rapport aux autres types de piscines,
  • la présence de plusieurs restrictions et recommandations lors de sa construction.

A noter qu’il est enfin très important d’accorder du temps pour l’entretien de la piscine qui doit être minutieusement réalisé, le but étant d’éviter la prolifération de bactéries et moisissures.