Quel luminaire choisir pour sa salle de bain ?

Pour une salle de bain, il est préférable d’opter pour une lumière efficace, qui ne soit ni trop forte, ni trop faible. Cette dernière doit assurer sa fonction d’éclairage tout en donnant une atmosphère de détente à cette pièce. Afin de choisir le luminaire qui correspond le mieux à votre salle de bain, il est nécessaire d’opter pour celui qui répond exactement à vos besoins. On vous explique dans cet article le type de luminaires qu’il vous faut en fonction de l’éclairage que vous souhaitez avoir dans votre salle de bain.

Que faut-il prendre en considération avant de choisir son luminaire de salle de bain ?

Avant de choisir votre luminaire, vous devez savoir si vous voulez un éclairage général, un éclairage fonctionnel, ou plutôt un éclairage d’ambiance. En effet, chaque type d’éclairage nécessite des solutions bien précises.

Éclairage général

Si vous souhaitez éclairer l’intégralité de votre salle de bain, les lumières trop fortes et éblouissantes sont à éviter. Pour ce genre d’éclairage, 300 lux peuvent largement suffire afin d’obtenir un résultat satisfaisant. Généralement, pour y arriver, le dispositif doit se placer sur le plafond afin qu’il puisse diffuser de la lumière dans l’ensemble de la pièce. Voici les types de dispositifs qu’il vous faut pour un éclairage général :

  • Un plafonnier ;
  • Des appliques ;
  • Des réglettes disposant de plusieurs LED et qui s’appliquent généralement sur le plan vasque ;
  • Des spots encastrés. Ces derniers sont disponibles en plusieurs types et sous différentes formes ;
  • Des appliques de miroir.

Un éclairage fonctionnel

Si vous souhaitez un éclairage parfait pour effectuer votre toilette, vous maquiller, ou vous raser, vous avez besoin d’un éclairage fonctionnel, qui puisse vous donner une visibilité précise et nette dans votre miroir de salle de bain. Ici, il s’agit d’illuminer l’espace auprès du lavabo, il serait donc idéal d’avoir un éclairage qui permettra de vous parfaire ! Dans ce cas, nous vous présentons les types de luminaires qu’il vous faut :

  • Des appliques directionnelles qui se posent généralement au-dessus du miroir de la salle de bain ;
  • Des sports orientables. Ces dispositifs vous permettent de les positionner selon vos besoins ;
  • Des miroirs équipés d’éclairages.

Il existe également des luminaires avec plusieurs types d’éclairages. Entre des LED, des halogènes, ou des fluos, vous pouvez même opter pour la lumière qui correspond à vos goûts.

Concernant les formes, vous pouvez en trouver en cercle, carrés, ronds, et même avec des dessins et des formes très originales.

Éclairage d’ambiance

Si vous souhaitez instaurer une atmosphère de détente, zen, et très relaxante, cette lumière est parfaite ! Cependant, elle ne suffit pas pour éclairer une salle de bain et vient généralement en complément à un des éclairages précédents. Vous pouvez opter pour des rubans LED, des petits spots, ou mêmes des ampoules connectées à vos luminaires.

Diffusant des lumières chaudes et généralement faibles, ces lumières pourront apporter une ambiance particulière à votre pièce.

Les critères à prendre en compte pour choisir son luminaire de salle de bain

Avant de choisir votre luminaire, il est essentiel de prendre quelques paramètres en considération.

Les économies d’énergie

Comme pour n’importe quelle pièce de votre intérieur, il est préférable d’opter pour des ampoules qui ne consomment pas beaucoup d’énergie. En plus de la réalisation d’économies, ces dernières se maintiennent plus longtemps, vous n’aurez donc pas à en acheter à chaque fois. Les LED sont sans doute le meilleur choix si vous voulez allier éclairage optimal et économie d’énergie, de plus, ces dernières sont disponibles sous plusieurs formes.

La sécurité

Avant d’acheter un luminaire, vérifiez que ce dernier respecte toutes les normes de protection. Concernant la salle de bain, il existe 4 volumes de sécurité qui sont notés de 0 à 3 :

  • Le volume 0 qui concerne l’espace intérieur de la baignoire/douche. Il est impératif de compter un volume au sol de 1.2 m en retrait de la colonne de cette dernière, et de 0.1 m en hauteur ;
  • Le volume 1 doit se projeter jusqu’à 2.25 m sur la baignoire ;
  • Le volume 2 désigne tous les éléments se trouvant à proximité de la baignoire ou du receveur à la limite de 0.6 m ;
  • Le volume 3 n’a pas de limitations.