Comment construire un four à pizza en brique réfractaire ?

Il est très connu que la nourriture cuite dans un four à bois est dotée d’un goût exquis, qu’il est impossible de reproduire avec une autre méthode de cuisson. C’est pour cette raison que beaucoup de professionnels dans le domaine de la restauration, mais également des amateurs chez eux, optent pour ce four traditionnel. Vous voulez cuisiner dans un four en brique réfractaire ? Avant cela, il faudra le construire mais il faudra aussi continuer de l’entretenir après sa construction.
Nous allons vous expliquer les étapes à suivre pour construire un four en briques réfractaires, le prix que cela risque de vous coûter, ainsi que des conseils pour l’entretenir afin d’avoir une longue efficacité et une meilleure durabilité.

Comment construire un four en briques réfractaire

La construction d’un four à bois passe par plusieurs étapes, chacune d’entre-elles est très importante, donc il ne faut en bâcler aucune. Voici les plus importantes de ces étapes.

  • Élever le socle ;
  • Construire la bouche du four ;
  • Monter le dôme ;
  • Mettre à chaud pour une première fois.

L’élévation du socle est une étape primordiale, puisque celle-ci permet de poser un support au four afin qu’il soit accessible au cuisinier, c’est-à-dire à sa hauteur. La construction d’une bouche de four est une étape très minutieuse, puisque c’est celle-ci qui permettra d’introduire le bois, le pain, mais elle devra aussi permettre le passage d’un individu afin de remplacer les briques du socle si nécessaire.

Lors de la construction du dôme, il faudra faire très attention aux mesures de celui-ci, de manière générale, on lui attribue une hauteur de 50 centimètres et un diamètre d’un mètre. La première mise en chauffe est le dernier pas avant de pouvoir utiliser votre four à bois, cela consiste à allumer un feu doux dans le four, il devra durer à peu près 24 heures.

Le prix d’un four en briques réfractaires

En soi, ce qui vous coûtera plus ou moins cher, c’est le matériel, car la construction d’un four à bois est assez simple comme vous avez pu le constater précédemment. Dépendant de la taille de votre four, il vous faudra un certain nombre de briques réfractaires. Ce sont des briques qui fonctionnent par principe de convection, c’est-à-dire qu’elles retiennent la chaleur et la rejettent dans le même environnement où elles l’ont acquise.

Une seule brique réfractaire coûte aujourd’hui 2€, et pour combler un mètre carré de surface il faut au minimum 100 briques réfractaires. Donc par des calculs simples, on peut dire qu’en terme de matériel, un four à bois coûte environ 180 à 200€.

A découvrir également : Comment construire une hotte de barbecue en briques ?

Comment entretenir un four en briques réfractaires ?

Il ne suffit pas simplement de le construire, encore faut-il pouvoir continuer à entretenir son four au fil des ans, pour que celui-ci continue à se montrer tout aussi efficace même après de longues périodes d’utilisation. Nous allons vous présenter quelques conseils pour bien nettoyer votre four et pour éviter de l’abimer. D’abord il faut très bien choisir le matériel de nettoyage, vous devrez vous munir d’une pelle, d’une brosse, de vinaigre, d’eau et d’un chiffon.

Il ne faut surtout pas utiliser de détergents chimiques qui risqueraient de laisser des traces de leur passage, et intoxiquer la nourriture. Même s’il reste des taches de graisses, ne laissez pas l’idée d’utiliser de l’eau de javel ou n’importe quel autre produit vous tenter. Il vous suffira d’allumer un feu à haute température pour que celles-ci disparaissent en fondant.

Il faut également nettoyer votre four quotidiennement, afin que celui-ci reste optimal, notamment en retirant les cendres, qui sont la raison principale de l’encrassement d’un four à bois.

Un four à bois a très souvent des fissures, ce qui est normal au vue des hautes températures qu’il supporte, néanmoins celles-ci deviennent de plus en plus importantes avec le temps, ce qui peut laisser place à de la suie qui pourrait s’y loger.

En résumé, un four en briques réfractaires est un réel projet qu’il est important de réaliser avec soin, car un travail mal fait est souvent synonyme de détérioration rapide et de réparations coûteuses. Il est également important d’en prendre soin et de le nettoyer fréquemment afin d’éviter les mauvaises surprises. N’hésitez pas à contacter un professionnel afin qu’il s’occupe lui-même de vous guider dans le bon déroulement de votre construction.