Comment construire une véranda en ossature en bois ?

La véranda est une tendance qui a séduit les français. Ce dispositif vous permet d’agrandir votre maison, en y additionnant une pièce en plus. Cet espace de vie en plus, permet souvent de relier les espaces extérieurs de type jardin à l’espace intérieur de votre logement. En plus si cet espace est bien aménagé, il peut rapidement devenir le centre de la maison. Il existe différents types de véranda, en bois, en pvc, ou encore en aluminium avec du vitrage. Mais encore faut il choisir le bon matériau pour embellir votre maison.

Dans cet article nous allons nous intéresser à la construction d’une véranda avec ossature en bois.

Les conditions pour construire une véranda avec ossature en bois.

une véranda est une sorte d’extension de votre maison, elle permet de faire rentrer de la lumière dans votre habitation de façon naturelle et optimale. Si vous prévoyez de construire une véranda dans votre maison, pensez à vérifier si votre logement répond aux normes requises pour y construire une véranda.

Voici les conditions exigés pour construire une véranda à ossature en bois :

  • Si vous avez choisi de construire une véranda en ossature en bois, qui a une superficie de moins de 5m2. Vous êtes épargné des démarches administratives
  • En revanche si votre véranda en bois dépasse les 5m2 et fait moins de 20m2, vous devez obligatoirement déclarer la construction d’une extension de votre habitation à la commune.
  • Si votre véranda en ossature en bois dépasse les 20m2, vous devez passer par un architecte, pour vous constituer un permis de construire pour extensions.
  • Quant à la véranda en bois, elle est soumise à des normes d’urbanisme, par rapport au vise à vie. La véranda doit être disposé à plus de 90 mètres de la limite du terrain de votre voisin, selon le code civil.

Comment construire une véranda en ossature en bois ?

Pour construire une véranda avec ossature en bois conforme aux normes, vous devez obligatoirement passer par des professionnels du métier. Car une véranda représente souvent de gros travaux, mais ne vous inquiétez pas les ouvriers professionnels s’occuperont de toute la construction.

Voici les étapes pour construire une véranda avec ossature en bois :

  • Votre véranda se doit d’être étanche et isolée, afin d’éviter toute déperdition de chaleur, ainsi assurer un confort optimal. Il faudra prendre en compte tout ces critères lors de la construction.
  • Si vous préférez construire votre véranda seul et facilement. Choisissez un kit préfabriqué de véranda en bois. Ce modèle contient toute la structure en bois de la véranda, ainsi que le vitrage à placer.
  • Même si l’ossature de la véranda est en bois, le support, appelé aussi « fondations » doit être en béton coulé en forme de dalle. Le séchage du béton, peut durer quelques semaines.
  • Ensuite vous devez placer le support en bois de la véranda au mur, celui-ci doit être totalement droit à 90° degrés. Puis montez l’ossature de la véranda sur les trois côtés en mur, en déposant les panneaux en bois fourni. Ces éléments en bois doivent être fixer grâce à des joints, ou des vis pour assurer l’isolation optimal de la véranda.
  • Maintenant que les murs sont fixés, il faudra vous attaquer à la toiture. Vous devez procéder exactement de la même manière en déposant les planches de bois sur la toiture. Et surtout n’oubliez pas de placer des gouttières de chaque extrémité de la véranda, pour les eaux pluviales.
  • Maintenant que votre véranda est installée, pensez à vérifier sa solidité. Et pour apporter plus de lumière votre maison, choisissez de disposer du vitrage entre chaque planche de bois

Combien coûte généralement une véranda en bois ?

Le prix d’une véranda en ossature en bois diffère selon le type de bois choisi, sans oublier le coût des gros travaux requis pour l’installation de celle-ci. Ce prix est souvent calculé en mètre carré, selon la surface de votre extension en bois.

Voici un petit comparatif de prix de véranda en ossature de bois :

  • Si vous optez pour le bois le plus abordable, vous débourserez à peu prés 1000 euros le mètre carré.
  • Pour un bois haut de gamme qui vous permettra d’avoir des performances optimales et durables, il faut compter plus de 1500 euros le mètre carré.