Comment poser les joints d’une dalle de terrasse sur sable ?

Si vous avez un jardin, poser une dalle est parfois le meilleur choix à faire si vous voulez en profiter au maximum, et si on pense généralement le projet de A à Z en partant du type de béton à couler sur la dalle en passant par le revêtement idéal à poser, on oublie trop souvent de s’intéresser aux joints, pourtant, ils sont d’une importance capitale, puisqu’ils auront un impact direct sur l’aspect final de votre terrasse, ainsi que sur sa résistance aux intempéries. Dans cet article, nous allons nous intéresser plus particulièrement aux joints posés sur sable.

L’importance de poser les joints d’une dalle de terrasse sur sable

Les joints de dalle sont de manière générale une partie essentielle et non-négligeable pour la finition de vos travaux de maçonnerie, ils permettent entre autres de sceller vos dalles entre elles et d’empêcher l’eau des pluies de s’infiltrer sous votre revêtement.

Si vous êtes plutôt amateur du côté brut et naturel en termes de décoration et d’aménagement d’extérieur, il y a ce qu’on appelle communément les joints naturels sur sable, sur gravas ou sur gazon, chacun d’entre eux convient esthétiquement et techniquement à différentes dalles, par exemple, pour un dallage ayant un espacement de moyen de 4 cm, c’est le joint sablé qui est le plus recommandé, pour un espacement d’environ 10 cm, c’est le joint gazonné qui est privilégié, surtout si vous ne souhaitez pas mettre une dalle de fondation en béton.

Aujourd’hui, nous allons plutôt nous attarder sur les joints sablés parfois appelés « en vrac », car il suffit de poser les dalles directement sur un lit de sable, l’idéal est d’opter pour du sable de quartz fin pour son aspect particulièrement attrayant. Il faut savoir que cette méthode de jointoiement est de plus en plus populaire grâce à son faible coût, que ce soit en termes d’achat de matériaux, mais également de mise en place, de plus, en cas de fissure ou de casse, le remplacement d’une dalle ou d’un carreau est relativement simple, puisque ces dernières ne sont pas aussi fermement fixées qu’avec les autres types de joints.

Comment effectuer la pose des joints d’une dalle de terrasse sur sable ?

Quand on veut poser une dalle de terrasse sur sable, on est souvent tentés par l’option qui consiste à faire appel à un professionnel pour superviser le projet de A à Z, pourtant, avec de simples connaissances rudimentaires, de la patience et beaucoup de minutie, on peut arriver à faire sa propre terrasse seul ou en famille, et cela aura non-seulement pour effet de vous faire économiser beaucoup d’argent, mais en plus, cela vous donnera la satisfaction du travail fait par soi-même… Et c’est encore plus facile s’il ne vous reste que les joints à faire. Pour commencer, il faudra avoir un projet bien construit avec le rendu final que vous souhaitez (pourquoi pas grâce à un mood board), puis de rassembler l’outillage nécessaire avant d’entamer les travaux, comme par exemple :

  • Un maillet ou un marteau en caoutchouc ;
  • Un râteau, une pelle et un sceau ;
  • Une bêche et une brouette ;
  • Une règle en métal et un mètre ;
  • Un niveau à bulle et des cordeaux ;
  • Du gravier et du sable de Quartz ;
  • Un filtre géotextile ;
  • Les dalles de pierre.

Après avoir fait votre terrassement, il faut penser à poser un géotextile pour protéger les fondations, ensuite, il faut disposer par-dessus une couche de gravier, puis une couche de sable, une fois ceci fait, il ne vous restera plus qu’à poser vos dalles, bien tasser le tout, puis remplir et faire les finitions des joints 24 h après.

L’entretien des joints d’une dalle de terrasse sur sable

L’entretien des joints d’une dalle de terrasse sur sable est relativement simple, en théorie, si c’est bien fait, vous pouvez même les nettoyer au nettoyeur haute pression, mais en pratique, cela reste assez peu recommandé pour la longévité de vos joints. Rien ne vous empêche, cependant, de passer des coups de balai, ou même d’utiliser des détergents spécifiques et doux pour nettoyer vos dalles. Le principal inconvénient des joints de sable, c’est qu’ils n’empêchent pas les fourmis de pénétrer à l’intérieur, mais si toutefois ce détail vous dérange, vous pouvez tout à fait opter pour des traitements spécifiques de temps en temps.